Une Sortie Nationale, un Prime-time sur France Ô

Un Aller Simple Pour Maoré c’est :
- une diffusion en prime time sur France Ô
- une revue de presse exceptionnelle
- une sortie nationale en salles et 10 000 spectateurs
- des milliers de spectateurs lors de projections un peu partout
- un film présent dans des centaines de médiathèques

REVUE DE PRESSE –

« C’est un pavé dans le marigot de la Françafrique, en plein océan indien. Un aller simple pour Maoré fouaille le quotidien le plus trivial pour décrire le présent et le passé d’une spoliation soigneusement tue.Un aller simple pour Maoré cogne d’autant plus fort qu’il est solidement étayé, porté par une réalisation soignée et originale...
C’est efficace, captivant. Et révoltant » TÉLÉRAMA - Samuel Gonthier

« Un implacable réquisitoire ou Agnès Fouilleux remplit parfaitement ses devoirs de documentariste : circonstancier, décrypter et analyser. »
STUDIO - Xavier Leherpeur

« Percutant comme un plaidoyer, passionnant comme un polar, militant comme un manifeste, un film à découvrir. L`envers du décor d`un paradis entièrement artificiel : Mayotte, territoire illégalement français de l`archipel des Comores. La cinéaste reconstitue avec rigueur et précision l`histoire de ce vol territorial dont se rendit coupable notre belle patrie il y a quelques décennies, puis revient sur ses tragiques conséquences humaines et sociales. » TÉLÉCINÉOBS - François Forestier

« Un aller simple pour Maoré présente par ailleurs d’indéniables qualités formelles, qui justifient sa diffusion en salles : rigueur de la construction et du montage, clarté du propos, richesse de l’habillage musical – de belles chansons réalistes comoriennes et mahoraises, qui viennent soutenir et enrichir la démonstration plutôt que l’illustrer platement. » CRITIKAT - Sébastien Carpentier

« Un documentaire précis et précieux sur la mécanique de la politique d’immigration aux relents néocolonialistes à Mayotte. Loin des mises enscènes politico médiatiques, Agnès Fouilleux est partie à la rencontre de ces candidats au départ, retissant les fils d’une décolonisation qui fit part belle à la manipulation (…) l’implacable réquisitoire de la réalisatrice exhume les faits, les dates, les archives, les résolutions de l’ONU » L’HUMANITÉ - Rosa Moussaoui

« L’excellent documentaire de Agnès Fouilleux rappelle qu’un ministre de l’Outre-mer - François Baroin – a remis en cause le droit du sol à propos de Mayotte, ce qui dans le contexte local ne pouvait que provoquer des chasses à l’homme. » LE CANARD ENCHAÎNÉ - Frédéric Pagès

“Un aller simple pour Maoré est le fruit d’une longue bataille. Celle d’Agnès Fouilleux, qui a dû se débrouiller seule pour financer son film, avant de lutter pour le diffuser. Et le résultat mérite un coup de chapeau. Soigné aussi bien sur le plan stylistique que sur le fond, il dénonce les activités cachées de la République française (...) la situation méritait d’être traitée. Agnès Fouilleux l’a fait avec intelligence.”
LES YEUX ROUGES - Béatrice Mouédine

« Une enquête exceptionnelle qui éclaire le destin des gens plongés dans la misère par des stratégies géopolitiques peu reluisantes » TÉMOIGNAGES - Philippe Tesson

« Tourné sans l’aide du CNC, comme le précise le générique, ce documentaire de franc-tireur a les défauts et les qualités de son indépendance. (... ) » LES INROCKUPTIBLES - Vincent Ostria

« (...) Produit avec peu, ce film éclaire une situation méconnue, d’ordinaire biaisée ou négligée dans les médias. Salutaire. » TÉLÉRAMA - Cécile Mury

Le film est disponible en DVD sur ce site, et pour des projections en salles ou hors cinéma,
Nous contacter :
admin@lesfilms.info

PDF - 112.6 ko